LA HONTE

Publié le par Richard Meunier

stele.gifOù se  trouve-t-on lorsque le pouvoir essaie de refaire l’histoire ? Où se trouve-t-on lorsque le pouvoir érige en politique le culte de la personnalité ? Dans un pays totalitaire d’extrême gauche ? Dans un pays régit par un dictateur ? Pour le coup c’est à Louvroil que cela se passe.

J’ai évoqué sur ce blog le scandale de l’inauguration de la stèle des anciens combattants, le président de l’UNC (organisation d’anciens combattants ) a dû intervenir dans la presse pour marquer son mécontentement, de nombreux anciens combattants ont quittés les lieux pendant la cérémonie pour marquer leurs désapprobations. Peu importe le futur ex Maire de Louvroil veux réécrire l’histoire et se mettre en avant, aux frais des contribuables louvroiliens bien entendu.

Un tract démagogique, que l’on suppose sorti tout droit de l’imprimerie de la Mairie, retrace une cérémonie qui n’a pas eu lieu et des commentaires orientés faisant l’apologie d’A.M. Décidément cette personne est prête à tout, à se servir de tous et tout pour arriver à ses fins politiciennes, notamment à se servir de l’argent durement gagner par les louvroiliens pour faire sa publicité.

Il est grand temps que, le mal que cette personne fait aux louvroiliens et à notre commune, cesse. Il est grand temps que la honte, qu’elle jette sur notre commune, cesse. Mais pourquoi donc y a-t-il eu un report de ces élections ?????

 

Publié dans AUJOURD'HUI

Commenter cet article

Xavier D. 13/11/2007 00:01

C'est dommage qu'on ne puisse pas agrandir l'article scanné illustrant votre billet. En tous cas, merci de nous faire connaitre ce qui s'est passé lors de cette cérémonie et de nous tenir au courant des suites. Il est vrai que, bien souvent, les bulletins municipaux sont une ode au maire et à la municipalité en place. Continuez à communiquer !

Richard Meunier 13/11/2007 11:51

j'essaie, j'essaie en tout cas si vous savez comment on pourrait eventuellement mettre un lien pour ce type de document ici je suis preneur . Tout les louvroiliens ont du recevoir un exemplaire mais qui comme bien souvent a fini à la poubelle. Merci pour les commentaires.