CAMPAGNE MUNICIPALE

undefined  
Je suis de retour après une semaine de congés bien mérité. Certains se réjouissaient à l’avance de l’arrêt définitif de ce blog, je les rassure et vous informe qu’il va même se dédoubler avec un nouveau blog réservé uniquement à l’opposition louvroilienne. Vous y découvrirez la vie de conseiller municipal d’opposition sur Louvroil, dans un but pédagogique mais aussi informatif.


          J’ai eu l’honneur de conduire une liste exceptionnelle puisque composée uniquement de louvroiliens,( si je prend la peine de le signifier c'est que ce n'était pas le cas pour l'autre liste dont plusieurs personnes n'habitent plus Louvroil) de personnes compétentes et qui ont fait un travail remarquable et je ne peux que les remercier. Nous avions établi un programme qui correspond aux besoins des louvroiliens, un programme qui rétablissait l’humain au centre de chaque décision, un tiers des louvroiliens n’en n'a pas voulus mais c'était suffisant pour décrocher la majorité. Il faut respecter le suffrage universel, c’est la démocratie,  mais je reste convaincus que c’est sur ce chemin là qu’il faut aller pour redresser une situation de péril.


          Pour cette rentrée je me contenterai uniquement d’aborder deux sujets, le premier celui des résultats de l’élection municipale de Louvroil et le second, la cabale organisé par la presse locale. 

          
          Si la victoire du maire sortant est indiscutable, les résultats sont loin d’être ce qu’elle en attendait. En effet son score est quasiment le même qu’en 2001 où elle réalisait 1361 voix alors qu’aujourd’hui c’est 1418 voix, soit une progression de 57 voix après 7 ans de pouvoir !!! Pas de quoi pavoiser. La vague de gauche pourtant visible partout ailleurs n’a eu aucun effet ici. Elle n’a pas réussi son implantation locale et n’a bénéficié que des voix s
ocialos communistes . En revanche nous n’avons pas su mobiliser notre électorat puisque nous perdons 200 voix par rapport à 2001. il va falloir que nous nous penchions sur ce fait pour découvrir pourquoi ils ont préférés ne pas aller voter. Le porte à porte, notre présence sur le terrain et l’information sur les dérives du maire sortant n’ont pas suffit à mobiliser. Nous devons travailler davantage.

                 
           ............................................sans risquer une seule seconde d’être à la limite de la diffamation comme le dit si souvent la VDN !!!  ...................................................................................
............................... Sur le site même de la VDN on peut lire certains commentaires intéressant sur ce sujet mais on en reparlera. La Sambre qui n’est pas en reste avec Estelle Morlet, qui par ailleurs sait faire d’excellents articles, semble s’affoler aussi lorsqu’il s’agit d’A.M. Elle parle je cite Madame Morlet «  un plébiscite qui n’est pas étonnant » !!!!! Incroyable quand on voit les résultats !! Mais qualifie, une page plus loin, la victoire de Michel Lo Giaco, je cite « la liste l’a emporté largement » à près de 80 % !! Édifiant non ? de quoi se poser certaines questions. ( oui je sais, tout le monde a reconnu Estelle Morlet qui officiée à la VDN précédemment ) .

         
          Passons au plus gros mensonge… celui qui, repris en cœur dans les deux journaux, parle de la perte d’un siège par l’opposition !!! Nous en avions 6 avant aujourd’hui nous en avons toujours 6 !! J’ai demandé à la VDN de me donner le nom du 7 eme qui s’est caché pendant 7 ans sans que je ne l’attrape mais pas de réponse !!! Je pense plutôt qu’il serait grand temps que cette presse prenne un peu de distance avec un maire qui raconte bien souvent n’importe quoi et devrait avoir un minimum de neutralité pour demander à
l’opposition si c’est bien exact ! 

           En fait je crois qu'il est temps de se poser la question sur les vrais rapports entre Mattighello et la VDN !!!

 

 

undefined une campagne qui s'acheve, face a des gens de peu de fierté, ils auront tout tentés, tout fait, ne rien respecter pour garder cette mairie. Nous avons passez notre dernier tract cet après midi. certains de leur liste comme Mous n'ont pas hesités à retirer nos tracts des boites aux lettres dans l'immeuble sonacotra aux blocs et ils voudraient nous donner des leçons de morale...c'est cela leur idée de la démocratie !!
d'autres ont essayés de nous salir en me traitant de xénophobe.
d'autres encore ont essayés de nous intimider avec leurs lettre anonymes.
il y a quelque chose de pourri au royaume de louvroil et il est grand temps de se debarasser de ce fruit habité par le vers !
il faudra attendre dimanche soir pour savoir si nous avons réussis à convaincre une majorité de louvroiliens, je l'espere sincerement sinon Louvroil deviendra une ville banlieue comme on en voit dans la région parisienne. je pense que les louvroiliens choisiront le vent de la liberte pour redonner espoir aux plus nombreux et faire de notre ville une ville ou il fait bon vivre. 
Voter dimanche !
je vous souhaite un bon week end et à lundi
le futur ex maire de Louvroil pris encore en flagrant délit de mensonges !! chose qui n'est pas rare quand on la connait. Un bel article une fois de plus montrant toute la gloire d'Annick dit qu'elle dément le fait d'avoir refuser les salles voici la publication des courriers du DGS, pour le témoignage des pressions exercées par lui et elle on attendra d'être devant le tribunal pour donner les noms puisque paraît il c'est tjs à la limite de la diffamation, voyons un peu ce qu'elle est capable de faire en déposant plainte !!!!
lettre-lelong-1.jpg
lettre-de-lelong-2.jpg
voici des extraits de ces lettres
"suite à vos différents passages en Mairie ainsi que nos conversations téléphoniques concernant votre demande de salle " le centre de rencontre"" etc
"sachez que pour d'autres dates, les salles de Louvroil sont prises jusque fin décembre par des associations"
"j'ai pris connaissance de votre courrier dans lequel vous sollicitez la mise à disposition d'une salle tous les samedis de 10 heures à 12 heures à compter du 13 octobre prochain. cette salle doit être suceptible d'acceuillir une quinzaine de personnes."
"il ne m'est pas possible de vous octroyer à titre permanent l'une de nos salles toujours occupés par diverses associations louvroiliennes."



elle a le culot de démentir !!! 
autre mensonge encore plus flagrant celui des affiches, vous avez pu comme tous louvroiliens le constater sur les panneaux électoraux !! 

Mais je suis certain que la VDN fera un démenti comme quoi ils regrettent d'avoir pris pour argent comptant les dires de cette personne !! car enfin quoi ....bien sur que non cet article n'est pas en faveur d'Annick ...allons donc ...mais quelle mauvaise langue vous faîtes !!! attendez il reste encore samedi et dimanche !!

06032008-002--copie-1.jpg 06032008-001-.jpg

VOICI L ETAT DANS LEQUEL J AI RETROUVE MA VOITURE CE MATIN

JE NE FERAI AUCUN COMMENTAIRE .
 
PLAINTE A ETE DEPOSEE AU COMMISARIAT DE LOUVROIL


LE FEU N EST PAS ARRIVE HEUREUSEMENT JUSQU AU RESERVOIR.

 JE ME POSE JUSTE UNE QUESTION

FAUT IL UNE PROTECTION RAPPROCHEE QUAND ON EST CANDIDAT A LA MAIRIE DE LOUVROIL ??????

undefined J-4 et nous voterons, journée décisive pour Louvroil et les louvroiliens. Comme la loi me l’oblige ce week end je ne ferai rien paraître et je ne pourrais pas autoriser les commentaires, donc ne soyez pas frustrés ils paraitront lundi matin. Ce sont les nouvelles règles du net, et cela vaut pour ce blog ! Justement à propos de ce blog il prend de l’ampleur puisqu’il a encore été vu hier par 103 personnes et le blogrank a atteint 70 sur 100 équivalant à une note de 7 sur 10  ce qui est très encourageant. La campagne est enfin lancée, certainement à cause de notre affichage sur les panneaux dénonçant le fait que le maire ait refusé de nous fournir des salles pour des réunions publiques contrairement à la loi et donc à l’article L2144-3 du Code général des collectivités territoriales. J’ai une belle lettre du directeur général des services, et les témoignages de personnes qu’il a joint pour faire pression. C’est beau la démocratie sur Louvroil !! Enfin disons qu’il y a ici une conception très personnelle de la liberté.

La campagne, comme le futur ex maire nous a habituée tout au long de ce mandat, est détestable. Mensonges, raccourcis douteux, provocations diverses et variés j’en passe et des meilleurs. Conseil municipal 5 avant les votes juste pour espérer avoir une photo dans les journaux avant dimanche ! Un projet de 5.6 millions d’euros et l’ouverture d’une ligne de crédit de 1 million d’euros..à quelques jours de l’élection c’est pas beau ca ? Les préparations du départ en vacances de neige (reporté par rapport aux autres années pour tomber pendant les élections !) le diner des personnes âgées ce midi...vraiment elle ne nous aura rien épargné. Nous verrons dimanche si ces tentatives pour faire oublier son bilan auront marché ou pas

Pour les lecteurs assidus de ce blog, qui sont de plus en plus nombreux, ( nous avons dépassé la barre symbolique des 100 visites uniques hier ) ils savent que faire partie de l’opposition sur Louvroil est extrêmement difficile. Le futur ex maire ne ménage pas ses efforts pour nous mettre des bâtons dans les roues, se prend pour le roi soleil et n’imagine même pas une seule seconde que la démocratie puisse vivre sur Louvroil ! Elle a même déclaré parait il lors d’une réunion de CTP qu’elle ne comprenait pas pourquoi il y avait une section CGT dans sa commune !!! C’est dire sa conception de la démocratie !

 

 

Justement la CGT il en ait question dans ce billet puisque cette dernière m’accuse de Xénophobie et de suppôt du  grand capitalisme et du Medef.

Bon il est vrai qu’on a l’habitude de ce type de déclaration qui ne veux rien dire et vous avez pu lire dans notre programme qu’il n’est nullement question d’être le suppôt du grand capitalisme bien au contraire.

 

En revanche je ne peux laisser passer le terme de xénophobe, c’est pour cela que ce matin même ou au plus tard lundi matin une plainte sera déposée par notre avocat contre la CGT pour diffamation. Il se trouve que  je suis élu et mis directement en cause, c’est devant la correctionnel que cela se passera. Je le regrette sincèrement pour la personne qui s’est rendue complice de ce délit en distribuant ces tracts infâmes. J’informe quand même que nous avons un homme dans notre liste qui est carté CGT depuis plusieurs années dans une entreprise et qui se fera une joie de le prouver devant le tribunal! A bon entendeur salut !

 

Voilà le climat qu’il règne sur Louvroil en ce moment, on peut légitimement se demander pourquoi une telle haine ? Pourquoi une telle agressivité ? Y aurait il tant de choses à cacher dans la gestion de la mairie de Louvroil pour que certains soient prêts à tout pour nous empêcher de gagner ?

 

Num-riser0001-copie-1.jpg

Juste un petit mot pour dire que les lettres anonymes qui arrivent chez moi, les menaces sur ma personne, mon entourage, sur ma mère qui aujourd’hui a 70 ans n’ont pour seule conséquence que de redoubler ma détermination à mettre dehors de Louvroil ces personnes qui transforme notre ville en banlieue pauvre où la démocratie n’existe plus !

 

Ps ( juste une petite lettre anonyme comme exemple, la plus soft que j’ai reçu pour l’instant et je remercie vivement ce monsieur très courageux d'accorder autant de son temps à lire et à s'interreser à ce blog..encore merci ! )

lettreanonyma.jpg

 il est bien sur évident que tout cela est transmis à qui de droit pour y donner suite le cas échéant.

undefined Le constat sur Louvroil est catastrophique, tous les voyants de la santé sont au rouge, alors que faire ? Le  bilan du maire actuel est facile ...rien ! Elle estime que la santé des louvroiliens ce n’est pas son affaire ! Nous pensons le contraire et c’est pourquoi nous avons inscrit dans notre programme la santé pour tous.

Deux axes dans le domaine de la santé, les soins d’une part et l’alimentation d’autre part.

Pour les soins il est indispensable de faire une maison de la santé :  du médecin au kiné en passant par les infirmières. Un bâtiment qui serait aux normes de sécurité et qui permettrait d’ investir dans du matériel moderne. Cela attirerait de nouveaux médecins et autres professions de santé. A terme ce projet déboucherait sur un centre d’urgence ouvert le week end pour éviter les urgences de l’hôpital.

Le second axe c’est l’alimentation, beaucoup de familles s’inquiètent de la tournure que prennent les jeunes notamment leurs choix insensés concernant leur nourriture. Il faudra mettre en place la cantine scolaire gratuite pour les élèves des écoles primaires dans un premier temps et pour les maternelles dans un second temps. Ce n’est pas une décision démagogique car elle a deux avantages, le premier celui de conserver les enfants dans nos écoles et évite la fermeture de classes. Le second est : si on tient les cordons de la bourse on peut agir sur les menus et faire que tous les enfants de Louvroil puissent manger sainement.

 

 

undefined Louvroil, grâce au fabuleux travail du futur ex maire de Louvroil, est devenue la ville la plus pauvre de France. Dans son nouveau programme version grand luxe, genre son bureau a 7 000 euros, il n’est pas fait une seule place pour l’emploi. Deux mensonges éhontés dont on a déjà parlé ici, celui de la baisse du chômage compensé par la hausse des RMIstes, et le chiffre de 500 emplois de la zone franche sur Louvroil qui en vérité ne dépasse pas les 250 et avec des CDD sur toute la zone Maubeuge-Louvroil sur 4 ans. Peu importe mentez mentez brave gens il en restera toujours quelque chose. Ces procédés malhonnête devraient être à eux seul une bonne raison de ne pas voter pour cette équipe.

Pour nous aider les gens ce n’est pas juste leur donner un bon alimentaire et avoir un rendez vous le lundi suivant pour d’autres bons ! C’est accompagner la famille jusqu’au moment ou ils ont retrouver leur dignité et leur espoir, voilà ce qu’est pour nous la vraie solidarité. Je ne vous fait pas de dessin sur l’intérêt qu’a le maire en place de laisser tous ces pauvres gens dans la misère plutot que d’essayer de les en sortir. C’est le défi que je lance, aider chaque personne à retrouver le chemin de l’espoir.

 

Beaucoup de personnes sur Louvroil ont  besoin d’être aidés, mais il conviendra de passer d’un service d’assistanat à une juste responsabilisation.

 

Aujourd’hui l’objectif est d’aller beaucoup plus loin qu’un simple bon alimentaire de 9 euros qui ne suffit plus à nourrir une famille une journée. Il faut que nous puissions redonner espoir à tous ceux qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts.       

Il faut réintégrer ces familles dans la société, faire en sorte qu’elles puissent se désendetter, avoir accès à notre cellule d’insertion réinsertion. Parfois juste une mesure d’accompagnement est suffisante.

 

Notre commune compte 1 000 chômeurs et Rmistes sur 7 400 habitants, beaucoup n’ont pas de formation et l’équipe municipale en place fait tout pour que rien ne change ! Nous  voulons agir pour que nul ne soit oublié.

 

Nous créerons une épicerie solidaire et nous augmenterons la capacité d’accueil des  jardins familiaux.

 

Enfin nous créerons une maison de la solidarité qui aura pour tâche de rapprocher les gens : faire en sorte que nul ne soit isolé face à ses difficultés.

 

undefined La culture est importante dans une ville mais elle doit se faire de concert avec la population. Elle ne peut se faire sans elle.  Il faut apporter aux gens ce qu’ils souhaitent. Et elle doit impérativement coller à la population.

 

Il faudrait animer la ville, la rendre attrayante par différentes manifestations mais qui n’oublieront aucun quartier. Il faut permettre aux jeunes de pouvoir assister à des concerts gratuits.

 

La culture c’est pouvoir s’enrichir au travers d’expositions nombreuses et diversifiées .

 

La culture c’est aussi les échanges avec les autres, il faut remettre en place les échanges linguistiques en collaboration avec le collège. Des jumelages seront opérés avec cinq villes étrangères et des voyages à but culturels seront organisés.

 

Mais la culture c’est aussi la connaissance de l’autre. Des fêtes cultuelles seront organisées pour apprendre à se connaître et donc à s’apprécier.

 

Des « après midi » intergénérationnels seront organisés en collaboration avec les écoles maternelles et primaires afin que nos personnes âgées puissent faire bénéficier, nos enfants, de leurs expériences.

 

photo-de-groupe.jpg Encore un échec pour la municipalité en place, c’est la place des jeunes dans notre ville. Rien n’a été fait pour eux, dans aucun domaine. Seul un skate park fut construit et est très peu utilisé.

 

Nous devons faire confiance en la jeunesse. Trois volets seront abordés dans ce programme : le volet travail, le ludique, le culturel.

 

Pour le travail nous mettrons en place une cellule d’insertion réinsertion qui prendra en charge la part financière que les jeunes ne peuvent pas payer pour des formations qualifiantes. Des formations qualifiantes dans l’environnement seront menées par la mairie. La venue d’entreprises ayant recours à de la main d’œuvre peu qualifiée permettra l’embauche de jeunes louvroiliens.

 

Quatre aspects pour le ludique, le premier est l’extension du service jeunesse pour toute la ville, le deuxième aspect, c’est la création de lieux de vie dans chaque quartier afin de favoriser entre autre le contact direct avec les nouvelles technologies et permettre de diversifier les propositions faites aux jeunes. Troisièmement, Il faudra bien sur continuer les centres aérés et accueillir les adolescents de même pour les classes de neige.

Enfin, quatrièmement, un programme de jumelage sera mis en place pour favoriser les déplacements à l’étranger.

 

Enfin le culturel c’est la création d’un conseil municipal de jeunes, avec des élections et un budget qui leur est propre. Nous devrons lutter contre l’échec scolaire en renforçant la présence de personnel dans les écoles afin de diminuer les classes surchargées.

 

Voilà la seconde partie de la liste que j'ai l'honneur de conduire.


undefined Francis Decrucq

undefined Michel Delanoy

undefined Sylviane Delvallée

undefined Jean Pierre Derumier

undefined Cedric Dufour

undefined Hervé Lagarde


undefined
Bernadette Lecuyer

undefined Marie Rose Maurage

undefined Maryse Taillandier

undefined Dany Poli

tami-christelle-copie.jpg Christelle Tami
voila une partie de ma liste qui n'est pas dans l'ordre, la suite demain !

undefined Liliane Allegre

undefined



Tahar Benkhanouche



chauvency-aurelien-copie.jpg



Aurelien Chauvency




cornut-micheline-copie.jpg Micheline Cornut


convenance-jean-luc-copie.jpg




Jean Luc Convenance


bouderbane-dabiha-copie-copie-1.jpg



Dabiha Bouderbane



delvallee-patrick-copie.jpg




Patrick Delvallee


desclain-alain-copie.jpg Alain Desclain


despeghel-daniel-copie.jpg Daniel Despeghel

durant-sullivan-copie.jpg Sullivan Durant

gilloteau-sergine-copie.jpg Sergine Gilloteau

masseron-christelle-copie.jpg Christelle Masseron

levaux-helene-copie.jpg





hélène Levaux



maton-rolande-copie.jpg






Rolande Maton


lecoq-christelle-copie.jpg Christelle Lecoq
undefined Je suis bien obligé de convenir que des efforts ont été fait dans le domaine de l’écologie urbaine sur Louvroil, les écoles en Haute Qualité Environnementale, l’embellissement des parterres, c’est quelque chose que l’on peut mettre au crédit de l’équipe municipale.

 

Malheureusement c’est bien peu de choses sur 7 ans et beaucoup reste à faire. Aucun grand chantier n’a été mené dans le domaine de l’écologie et du développement durable, il faut même constater que beaucoup d’erreurs ont été faite, comme la construction de nouveaux bâtiments communaux sans prendre en compte le développement durable.

 

Aucune réalisation pour éviter les décharges sauvages. A certains endroits il vaut mieux faire attention où on met les pieds, les aires de jeux sont devenus le réceptacle des déjections canines.

 

Bref nous voulons faire de Louvroil une ville-village où l’on ne craint pas d’aller au devant des autres, où nous serions capables de vivre en harmonie : le contact humain est primordial et nécessaire.

 

Nous construirons un véritable éco-quartier pour augmenter l’offre de logements mais avec une conception différente, plutôt que d’avoir une concentration comme c’est la volonté actuelle, nous voulons élargir pour que chacun puisse profiter d’espaces individualisés.

 

Nous imposerons des normes écologiques pour chaque bâtiment communal existant ou à venir. Nous allons faire de Louvroil un ville où il fait bon vivre.

 

Nous mettrons en place des brigades vertes pour structurer les berges de la Sambre, un espace qui, aujourd’hui, est abandonné. Nous y implanterons un grand espace naturel à caractère ludique et pédagogique.

 

Enfin nous mettrons en place une maison du développement durable où chacun pourra trouver toutes les informations pour protéger l’environnement.

 

Quant à l’urbanisme, il faut avoir une vue à long terme et penser à ce que Louvroil sera dans vingt ans et, ainsi, définir ce qui est nécessaire de faire.

 

undefined je mets donc le  texte du courrier que je suis en train de passer pour le personnel communal, cela prend du temps donc tout n'est pas encore fini, merci de patienter.



 

           Madame, Mademoiselle, Monsieur,

           Chers agents territoriaux,

 

           Ces dernières années, vous avez beaucoup souffert de l’incompétence des gens qui vous dirigent : ils se sont attaqués aux droits acquis, ils ont supprimé des avantages sociaux, imposé des conditions de travail scandaleuses… Et pourtant ils se réclament du côté des salariés, voire de votre famille !

  Je vous rappelle mes engagements déjà pris dans un précédent courrier : supprimer la badgeuse, rouvrir les services qui ont été fermés, ne plus avoir recours aux entreprises extérieures, valoriser les compétences du personnel, revoir pour chacun le plan de carrière en ce qui concerne les grades, renouer un dialogue direct entre le personnel et le maire, etc. Aujourd’hui, je reviens vers vous pour vous assurer de mon soutien et m’engager à nouveau sur deux autres points qui me semblent importants pour vous :

  — Plus de justice dans l’attribution des heures supplémentaires en privilégiant les bas salaires. Il me semble aussi indispensable de revoir le fonctionnement de cette prime à la tête qu’est la prime d’intéressement qui varie de 1 à 9 %. À mon avis, il serait plus juste qu’il y ait un taux fixe, sans diminution possible même lorsqu’on ne plaît pas aux responsables en place. Les critères seront transparents ;

  — Une meilleure sécurité doit être la priorité. Aucun employé ne devra travailler seul, quels que soient l’endroit et l’heure. Le matériel défaillant, dangereux ou non conforme devra être réparé ou remplacé : on ne joue pas avec la sécurité des gens. Pour ce faire, des économies devront être faites, mais nous les ferons sur d’autres postes, comme ceux de collaborateur de cabinet et de photographe attitré. En outre, nous embaucherons un nouveau directeur général des services.

  Ce sont là des engagements écrits : ils seront mis en place dès notre arrivée à la mairie et je rencontrerai chacun d’entre vous pour en parler. Vous savez que, contrairement à d’autres, je ne vous décevrez pas et ne vous trahirez pas. C’est à vous de jouer maintenant : il faut convaincre chaque ami, chaque voisin, chaque Louvroilien pour que, ensemble, nous gagnions ! 

 
Je compte sur vous pour que le 9 mars soit le jour où le mot espoir se dessine et vous permette d’être libérés.  

                      Richard Meunier

 


 

    

         

mamadeec Richard Me      

undefined Le surendettement, c’est le lot du budget de la commune de Louvroil, depuis l’arrivée de la cigale l’argent fut dépensé à tort et à travers. D’abord pour se servir, genre j’achète un bureau à 7 000 euros, je fait plaisir aux amis et à la famille en accordant des avenants à torts et à travers, n’avoir jamais maitrisé aucune dépense ..j’en passe et des meilleurs.

 

Les impôts n’ont pas cessés d’augmenter depuis qu’elle est en place et la vie des louvroiliens est de plus en plus difficile à cause de sa politique menée au plus haut degré d’incompétence.

Louvroil est devenue la ville la plus pauvre de France, et elle ne s’est jamais posée la question de ce qu’elle pouvait faire pour que cela change.

 

Nous, nous avons posée la question, et avec les citoyens nous vous proposerons des solutions simples peu couteuse mais qui auront des effets sur le pouvoir d’achat, sur la vie de chaque citoyen et qui permettra aux louvroiliens de sortir la tête de l’eau.

 

Un adjoint sera spécialement délégué à la recherche d’entreprises qui viendront s’installer sur notre commune, pour ce faire il sera mis à leur disposition des terrains et des exonérations en contrepartie d’embauches de louvroiliens.

 

L’emploi sera la grande priorité, Richard s’engage à ne pas se représenter si le taux de chômage n’a pas diminué pendant son mandat, c’est un engagement fort, écrit et qui sera tenu.

 

Il est important de ne pas continuer à endetter la commune, au contraire il faut rembourser les dettes afin d’assainir les finances de la commune. La commune de Louvroil, ville la plus pauvre de France n’a pas les moyens de continuer de s’endetter. Il n’y aura donc pas de projet de tour Eiffel sur la place mais un projet au service des gens.

 

Nous mettrons en place un pôle d’excellence afin de regrouper des entreprises qui produisent la même chose et qui nécessite l’embauche de jeunes peu qualifié comme dans le domaine de la musique.

 

 

D’autres solutions paraitront dans notre programme mais elles touchent plus particulièrement les jeunes et donc seront inclues dans cette partie.

 

  undefined  
         Ces dernières années on a pu voir que l’équipe municipale jouait plus sur la haine et la division de la population que sur l’unité et la solidarité. Il faudrait quelques temps avant d’effacer les traces laissés par cette attitude irresponsable. Cette politique à creuser un fossé entre  certaines strates de la population et il existe désormais un véritable océan entre la population et la mairie. 
Lors d’un conseil municipal j’ai évoqué ce sujet notamment au travers d’une inscription sur les murs du collège « nique les arabes » j’ai demandé symboliquement a Annick Mattighello
de venir avec moi pour nettoyer le mur de ces injures elle s’est contentée de rire et de lancer laconiquement « faite le vous-même » ! 
Ce que bien sur j’ai fait le lendemain muni d’une brosse et d’un seau d’eau et aujourd’hui cette injure qui faisait honte est effacée.

 

          Un programme sur l’égalité des citoyens sera mis en place dès notre arrivée, il portera sur trois points essentiels, la lutte contre les discriminations, l’arrivée des nouvelles technologies, et les droits et devoirs des citoyens.

 

          Il faut lutter contre toute les discriminations, de quelques ordres quelles soient. Cela passe par de l’information, des rencontres, la connaissance de l’autre. Lorsqu’on se connaît on a moins peur de l’autre. Discrimination au logement, discrimination à l’embauche, discrimination raciale, homophobie, tout cela doit cesser sur Louvroil. Les ghettos doivent voler en éclat, une  politique de la ville doit être mise en place et elle le sera, j’y tiens tout particulièrement.

 

          On ne peut se passer des nouvelles technologies, il faut que notre commune soit desservie par l’ADSL à haut débit, ne serait ce que pour satisfaire le besoin des entreprises. Nous mettrons en place un projet pour récupérer les pc des entreprises et des administrations pour pouvoir les mettre à la disposition de la population pour que tout les louvroiliens puisse bénéficier de ce que peut apporter internet et ce quelque soit leurs revenus. Une cellule emploi sera mise en place dans le but de trouver des offres sur le net et en même temps y former ceux qui le souhaite.

        Enfin il convient d’établir un moratoire sur les relais téléphonique afin d’interdire leurs implantations trop près des écoles ( comme c’est le cas pour le groupe scolaire Eluard ) ou des habitations, tant que l’on n’aura pas la certitude de leur caractère inoffensif.

 

         Je me suis aperçu de la méconnaissance par nos citoyens des droits mais aussi des devoirs qui leurs incombaient. Nous devons les informer afin qu’ils puissent bénéficier des avantages que la loi prévoit et des les avertir de leurs devoirs en tant que citoyens. (respect de l’environnement, du voisinage, respect de la loi )

 

    undefined        
Le sport, encore un domaine qui a posé beaucoup de problèmes sur Louvroil et la presse s’en ait fait l’écho à plusieurs reprises.

 

       

         
Nous avons la chance qu’il existe, chez nous, une association qui chapote les autres associations sportives et gère les problèmes qui y ont cours. La volonté de l’équipe municipale actuelle fut de tenter de mettre cette association, l’ASGL sous son emprise et voyant qu’elle n’y arrivait pas, a tenté de saborder son travail.

 

          Diminution des subventions aux associations, suppression de subvention pour certaines, surtout celles qui avaient refusé de rentrer dans le giron politiquement correct que la mairie exigeait. Bref une réelle volonté de mettre de la politique dans le sport et de démolir systématiquement quand cela ne convenait pas. Je ne parlerais même pas de l’adjoint aux sport car ici nous ne parlons pas des personnes mais d’idées...pourtant il y en aurait tant à dire et ceux qui font du sport sur Louvroil savent de quoi je parle !

 

 

          Heureusement l’ASGL a survécue, en remportant l’épreuve de force et montrant par là même qu’elle n’était pas prête à se laisser faire. Ce combat fut motivé par l’envie de continuer à servir Louvroil et les jeunes louvroiliens.

          Parce que c’est de cela qu’il s’agit ! Pour ce faire notre programme comporte trois points essentiels.

 

          Il faut bien sur supprimer toute ces conditions à l’obtention d’une subvention municipale et encourager l’ASGL et passer un contrat plan triennal, avec pour objectif celui de donner au sport toute sa place au sein de la ville. Le sport est un facteur d’intégration qui permet d’apprendre aux jeunes les règles de vie élémentaires ainsi que la discipline. La municipalité doit devenir un véritable partenaire et non plus un opposant, elle doit aider aussi pour les sponsors, pour le bon déroulement des compétitions et pas seulement pour les clubs de haut niveau.

 

          Il faut mettre dans chaque école un moniteur sportif afin d’encourager les jeunes louvroiliens à la pratique sportive et les diriger vers nos structures associatives. Il faut aussi que les clubs aillent dans les écoles au travers d’un projet éducatif pour sensibiliser les jeunes à la pratique d’un sport.

 

          Il faut rouvrir la maison des sports à temps plein et mettre à disposition des clubs un employé communal qui se spécialisera dans la comptabilité des associations sportives. Nous devons mettre en place un programme pluriannuel pour entretenir les salles de sports qui sont dans un état plus que préoccupant ( ex la salle Marcel Dufour avec ses arches à remplacer, son parquet défaillant ) et monter un projet d’envergure pour la construction d’un nouveau complexe sportif.

 

  undefined   
      La démocratie est un gros mot pour l’équipe municipale actuelle et pour le futur ex maire A.M. C’est certainement le domaine où il y a eut le plus de recul pendant ces 7 ans de malheur. Je ne citerais que quelques exemples afin de préférer proposer nos idées.

 

     Peu de temps après son arrivée elle nous a retiré le local que nous avions et où nous nous réunissions pour effectuer notre travail de conseiller municipal d’opposition. Elle a refusé de nous donner un autre local et refuse encore aujourd’hui de nous prêter une salle de réunion pour préparer la campagne municipale, il y a chez cette personne une propension à se croire propriétaire de la ville et non locataire !

 

     J’ai du me battre pour pouvoir écrire dans le journal municipal financé pourtant par tout les louvroiliens et j’ai du promettre de la mettre devant les tribunaux pour que notre droit s’exerce. J’ai obtenu gain de cause mais par la suite, en prenant diverses fausses excuses comme refus de faire paraître ou textes non parvenus, elle a interdit toute parution de nos textes.

 

     Les conseils de quartiers sont encore un exemple de cette démocratie qui manque tant à Louvroil. Présidés par des élus, avec un ordre du jour décidé par ces même élus à un rythme toujours ordonnés par ces même élus et sans aucun budget ont fini par rendre complètement obsolète cet outil.

 

     J’en terminerais avec les mains courantes que j’ai déposé au commissariat de Maubeuge en 2004 pour menaces et insultes, que tout le monde peut aller voire puisqu’elles ont été enregistrées sous le numéro 5942 le lundi 1er mars et le numéro 163 le mardi 1er Avril. A.M. a même eut le culot de faire passer un papier disant que ce n’était pas vrai. Insultes, menaces et mensonges voilà le lot presque quotidien que nous avons eut à subir pendant ce mandat.

 

     Il y aura un adjoint en charge de la vie de la cité, il aura pour fonction de mettre en place de vrai conseil de quartier, avec un président élu parmi la population et qui disposera d’un budget propre comme toute association.

 

     Il aura aussi la charge de structurer un conseil municipal de jeune avec une élection, chaque jeune se verra attribuer une carte d’électeur spécifique et bénéficiera d’un budget propre.

 

     Il mettra en place « les femmes relais », une femme dans chaque quartier qui aura pour mission d’aider, d’orienter toute les personnes ayant des soucis, problèmes ou étant victime de violences conjugales, souffrance dûe à l’alcoolisme et autres. Ces femmes élus dans leur quartier seront le lien essentiel entre le citoyen et les institutions.

 

     Enfin nous mettrons en place la consultation d’initiative populaire. On demande à la population de se prononcer sur un projet à l’initiative d’un groupe de citoyens. Ce n’est pas un référendum puisque c’est illégal pour l’instant en France mais c’est juste un avis qui sera demandé. La nouvelle municipalité s’engagera également pour les projets les plus important à consulter la population au travers d’un référendum.

 

     C’est une véritable révolution pour une commune comme Louvroil ( et pour beaucoup de communes diriger par de petits maires qui pensent détenir LE pouvoir suprême et qui se l’approprie à des fins personnel ), la véritable démocratie est une lutte de chaque instant et nous devons nous battre pour qu’elle existe sur Louvroil.

 

undefined

          Voila nous y sommes, c’est parti, c’est ma troisième campagne municipale que je mène et il est fort à parier que ce soit la bonne. La première je l’ai mené contre A.Bocquet qui été élu à plus de 72 % quand j’ai décidé de me lancer. 


Que n’ai-je pas entendu par mes amis politique…. t’es fou viens plutôt ici au moins tu seras dans la majorité...viens avec nous Louvroil c’est communiste tu n’y  changeras rien !
Ils avaient tout simplement oublié que je n’étais pas comme eux, que
je faisais de la politique par conviction et pas pour avoir un poste de conseiller ou de maire dans n'importe quelle ville. 


          J’aime Louvroil, c’est la ville où je suis né, j’y vis et j’y mourrais certainement ( je n’ai pas l’intention de la fuir quand je suis battu comme le disait le futur ex maire A.M ). La première fois que je me suis présenté j’avais 28 ans et j’ai fait 32 % , une autre liste menée par D.Desphegel avait fait 12% et A.Bocquet 56 % . C’etait une belle victoire déjà pour un jeune tout nouveau en politique que personne ne connaissait.
La deuxième fois, le Maire fût « prié » de laisser la place à une lilloise en mal de fauteuil et c’est à 80 voix près que j’ai failli être Maire. Alors cette fois-ci j’ai une forte conviction que ce sera la bonne. A.M. elle au contraire ne cesse de chuter élection après élection, la dernière en date elle perdait 500 voix sur Louvroil par rapport à la municipale !!! Si ce score se reproduit il n’y aura même pas de second tour, retour direct lille !

 

J’ai une conception personnelle de ce que doit être un maire, il doit s’occuper du bien être des citoyens, de tous âges, de toutes origines. TOUS les citoyens qui habitent Louvroil. Et il doit le faire dans tout les domaines. Pour répondre aux besoins réels il fallait faire un bon diagnostic et c’est ce que j’ai fait durant ce mandat ou j’étais dans l’opposition. 
Les visites de quartiers, les rencontres avec les gens en difficultés, les présidents d’associations ont été mon
quotidien pendant ces sept années. Nous avons lutter contre les décisions iniques de l’équipe municipale en place, qui a fait beaucoup de tort à Louvroil et aux louvroiliens. 


Le constat est amer, Louvroil la ville la plus pauvre de France des villes de plus de 1 000 habitants ! A.M. 7 ans au pouvoir pour en arriver là ! Une ville surendettée toujours placée sous la menace d’une mise sous tutelle ! Un personnel communal, pourtant si cher à A.Bocquet mis à mal, persécuté
à cause des décisions prise par des élus incompétents, un DGS craintif avec le doigt sur la couture du pantalon face à un maire dont la seule préoccupation est de faire disparaître ce personnel communal. ( Mais qu’attends donc l’ancien maire pour faire savoir son mécontentement, tout au moins officiellement, puisque officieusement il ne se cache plus pour dire ce qu’il pense ).

 

 

Un programme au plus proche des gens et pour les gens, voila ce qui me différencie du futur ex maire, un maire pour vous contre un maire pour elle. Je sert la ville, elle s’en sert !

 

 

Onze points seront débattus ici en fonction du nombre d’adjoints et de conseiller délégués, comme la santé, l’emploi, la sécurité, l’écologie, la culture, l’éducation, le sport, l’égalité des citoyens, la vie de la cité, la démocratie et l’urbanisation.

 

Tout ces thèmes seront développés à partir de lundi sur ce site et dans les tracts distribués dans les boites aux lettres des louvroiliens.

Tous ceux qui veulent nous rejoindre seront les bienvenus si il partage notre seule motivation, servir Louvroil et sa population. 

Alors préparez vous à venir poster vos commentaires !

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus